Giuseppe Ajmone

Né en 1923, s'installe à Milan en 1941 où il suit les cours de peinture à l'Académie des Beaux-Arts de Brera sous la direction d'Achille Funi et Carlo Carrà. En 1944, il partage son atelier avec Morlotti et Cassinari et rejoint la rédaction des journaux d'art, Numéro (1944), Peinture (1946-1948) et la revue Cahiers Milanais (1960-1962), en 1946 dans les pages du Numéro il signe le Manifeste du Réalisme connu aussi sous le titre d'Au-Delà de Guernica.

Dans les années 50-60, il participe à la Biennale de Venise, de Sao Paolo do Bresil et de Tokyo. Il expose à Pittsburg, Copenhague, Nuremberg et Buenos Aires. En 1972 à Milan, il participe à l'exposition « Milan 70-70 » et à « 50 ans de peinture italienne ».En 1982, il s'installe à Romagnano Sesia (Novara). Dans les années 80-90 il expose à la Permanente de Milan la fameuse série de « nus noyés » inspirée de faits divers, participe à l'exposition « Informel italien. Peinture du signe et de la matière »<
En 2000, le Centre d'Arte Mercurio de Palerme lui consacre une rétrospective « Ajmone opere scelte 1960-1990 ». A Romagnano Sesia où il a vécu et travaillé, il s'éteint le 8 Avril 2005.

Nudi

S'il est possible de faire une peinture naturelle et réelle, raffinée, subtile, intimiste à la fois et un peu proustienne, Ajmone en est l'Auteur.
Sa peinture a été influencée par des artistes majeurs comme Bonnard, Picasso, Braque, De Staël, mais Ajmone a fait converger son besoin de solitude, de fuite vers les paysages de sa région natale, le long du fleuve Sesia.
Les nus de Bonnard, bien ancrés dans le temps et la réalité, sous le pinceau d'Ajmone acquièrent un air de rêverie, ils se dissimulent derrière un subtil voile de mélancolie, ses œuvres expriment la rage d'une tension intime qui a été vécue et soufferte avec intensité.
Dans sa vaste production de nus féminins, un thème central dans l'œuvre figuratif de Ajmone, le sujet, souvent des figures réduites à des tronçons érodés, devient le prétexte, un idéogramme pour mettre en scène des séquences toujours plus complexes et moins référentielles.

DG

...chargement de la galerie...
...chargement de la galerie...